Les marathons du court-métrage

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le jour le plus court, 2ème édition

Le jour le plus court, 21 décembre 2012Le jour le plus court

La fête du court-métrage revient

le 21 décembre 2012, à Chavanay, de 18 H 30 à MINUIT

Entrée libre.
Comment venir : http://goo.gl/maps/e33Bt

Encore une occasion de voir des films et tailler le bout de gras, entre passionnés de longue date et novices éberlués.

Le programme est simple : De bons films, dans de bonnes conditions, des rencontres et une ambiance simple et chaleureuse. Comme cela a déjà bien marché, chacun apporte sa part du casse-croûte, afin d'agrémenter les quelques pauses salvatrices entre sessions de visionnages.

La soirée sera articulée autour de trois sessions de diffusion, d'à peu près 1 H 10 chacune. Entre les sessions, la table bien garnie par le soin de chacun sera le lieu des échanges, entre spectateurs et avec les invités.

Playlist :

la nature est pourrie

Pourquoi et comment en sommes-nous arrivés là ? Toutes les réponses à vos questions existencielles en six films, du documentaire à la fiction comique, en passant par l'animation et la poésie cynique.

Tomatl, chronique de la fin d'un monde (Luis Briceno)
Le corbeau blanc (Anatoliy Lavrenishin)
Le facteur humain (Thibault Le Texier)
Casus Belli (Georgios Zois)
Action commerciale (Pascal Jaubert) (invité : Thomas Walser, chef opérateur)
Le low cost (48 H plus tard 2012, équipe LSD (Laurent Legendre, Valentin Trollé, Yann Chabod))

chercher, expérimenter, raconter

Depuis le temps qu'on vous dit que le cinéma est une expérience sensible !
Profiter pleinement d'un film hors du commun, c'est très simple : il suffit de se détendre et se laisser porter par le flot de sons et d'images ; le sens viendra à vous tout seul, comme un grand, et aura frappé à la porte de votre conscience sans que vous l'ayiez vu venir. Le genre d'apprentissage qui laisse une trace indélébile.

Le Landau (48 H plus tard 2012, Équipe Singulier Désert (Éric Levert, Patrick jordikian))
Mirror Mechanics (Siegfried A. Fruhauf)
Du Bo, du Bon, du Bonhomme (Kinolugdunum, (Johannes Charvolin, Jérôme Charreton)
Orgesticulanismus (Mathieu Labaye)
La sole, entre l'eau et le sable (Angèle Chiodo)
Ornières (Daniel Metge) [invité, sous réserve de modification]

tant qu'il y a de l'amour, il y a de l'espoir

Aaah ! l'Amour ! (Et l'amitié, un peu aussi, hein !).
On a beau chercher, et découvrir, parfois, quand on a de la chance, il ne reste le plus souvent que deux bonnes vieilles valeurs sûres lorsqu'il s'agit de se sortir d'une mauvaise passe. Cependant, l'appel à un ami n'est pas une formule magique, et l'entraide peut prendre de temps en temps des airs de bataille rangée... c'est votre dernier mot ? Oui, Jean-Pierre !

Le marin masqué (Sophie Letourneur)
Paris Shanghai (Thomas Cailley)
Tout le monde dit je t'aime (Cécile Ducrocq)
Ya Basta ! (Gustave Kervern, Sébastien Rost)

En partenariat avec Familles Rurales de Chavanay et la Cie Petit Théâtre Pilat. Salle de la Serve.
Réservations conseillées : Familles Rurales au 04 74 87 04 13.