Les marathons du court-métrage

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Retour sur "Clermont" 2013

Raush und spiegel (fumée et miroir), Nick Moore, Australie, 2012Il y a une mode...

..aux films anecdotiques, pullulant depuis quelques années déjà, comme les fruits d'une recette miracle. L'arbre à court-métrages se voit privé de plus en plus d'écriture, de narration explicite, d'intrigue... oups ! Pardon, j'ai dit un gros mot !

Lorsqu'il y en a, c'est sous forme de grosses ficelles indigestes, voire de cordes bonnes pour se pendre... Je dois bien avouer qu'il m'a manqué un juste milieu cette année, entre le labeur manifeste et l'aisance, entre le snobisme et la complaisance.

À croire qu'en 2013, toute fabrication trop visible est nécessairement vulgaire, sans doute à cause du nombre incalculable de navets intergalactiques que l'on croise régulièrement dans les long-métrages français ou internationaux... Mais les gars, nous, c'est la planète « Court » et nous avons le droit de raconter des histoires, de nous démarquer autrement qu'en se soumettant à un pseudo-naturalisme surfait, juste pour bien montrer que nous ne faisons pas comme les autres...

Il est temps de vaincre cette « fashion-victimisation » aussi stupide que confortable, et se mettre à faire des films qui affirment le style de chacun... oui, je sais, c'est plus dur, mais bon.

Clermont-Ferrand, pour moi, cette année, c'était : 19 séances, une petite centaine de films seulement, entre la totalité des labos (comme d'hab') et quelques séances internationales et françaises, rétrospectives, etc...

Vous pouvez trouver le palmarès officiel ici : http://www.clermont-filmfest.com/index.php?m=128

Pour perpétuer ce qui est désormais une tradition bien pratique, je ne parle pas des films, mais je fais ma petite liste, dans laquelle il sera prudent de piocher si vous manquez d'inspiration un de ces soirs.

+3

Raush und spiegel (fumée et miroir), Nick Moore, Australie, 2012
Solipsist(e), Andrew Huang, États-Unis, 2012
Ogres Niais, Bernard Blancan, France, 2012

+2

Ce n’est pas un film de cow boys, Benjamin Parent, France, 2012
La tête dans le vide, Sophie Letourneur, France, 2004
Le chant des particules, Benoît Boureau, France, 2010
Men of the Earth, Andrew Kavanagh, Australie, 2012
Mud Crab, Igor Coric, sheldon Lieberman, Australie, 2012
Piattaforma luna, Yuri Ancanari, Italie, 2011
Pryg-Skok (sauterie), Leonid Shmelkov, Russie, 2012
Zero by Zero, Aadish Keluskar, Inde, 2011

+1

A story for the Modlins, Sergio Oksman, Espagne, 2012
Afterglow (crépuscule), Kaushal Oza, Inde, 2011
Chacun sa nuit, Marina Diaby, France, 2012
Footing, Damien Gault, France, 2012
L'amour bègue, Jan Czarlewski, Suisse, 2012
Lady and the tooth (la dame et la dent), Shaun Clark, Royaume-Uni, 2012
Le grand ailleurs et le petit ici, Michèle Lemieux, Canada, 2012
Les secrets de l'invisible, Antonin Peretjatko, France, 2012
Les sept péchés capitaux, Antoine Rœgiers, France, 2011
Man in Pak, Anna van der Heide, Pays-bas, 2012
No Boy, Nathan Nicholovitch, France, 2012
Os vivos tammbem choram, Basil da Cunha, Suisse – Portugal, 2012
Plug and play, Michael Frei, Suisse, 2012

 


 

Voilà, à l'année prochaine pour de nouvelles aventures,

Jérôme Charreton